Chapitre 4

key-pleure2.jpg



Key: « Qui… Qui-est là? »


Je suis en face de la porte. J’entends juste rire. J’ai vraiment très peur. Je veux me retourner et fuir, mais je n’y arrive pas. Je reste paralysé.

???: « Kibum~ Je sais que tu es là… Sois un gentil garçon, et ouvre moi~… »

Je ne bouge pas. Les larmes me montent aux yeux.

???: « Ouvre moi! »

Par reflexe je place mes mains devant ma bouche et je secoue la tête.

???: « OUVRE MOI PUTAIN!!! »

La porte se fait défoncer, je suis trop proche d’elle. Je me la prends dans le visage et m’écrase sur le sol. J’entends la porte se refermer et un mec de ta bande me prends par les cheveux traîne jusqu’au canapé. Il me fait m’assoir, et se place sur moi, en me maintenant contre lui. Je me défend comme je peux, mais il est plus fort. Beaucoup plus fort. Dans un geste brusque, je lui griffe la joue, qui commence légèrement à saigner. Il s’arrête quelque seconde, et c’est beaucoup plus énervé qu’il m’attrape le poignet et me jette par terre. Je tombe prés de la table basse. Tout prés de mon portable. Il s’assit à califourchon sur moi et plonge sa tête dans mon cou, me laissant des suçons douloureux. Ses mains déboutonnent ma chemise.

???: « Tu sais… d’après celui qui t’as baisé, t’es un sacré bon coup… voyons voir ça… »

Je pleure maintenant. Je tends mon bras. Mes doigts effleurent mon portable. Tu y es presque Key, Tu y es presque… Je l’attrape enfin, il ne le voit pas. Je l’ouvre. Je jure que je ne l’ai pas fait exprès. Je ne voulais pas t’appeler, pas toi. Tu décroche. Je lâche le téléphone quand il s’aperçoit que je téléphonais. Il me frappe d’un coup de poing dans le ventre.

???: « Qui est-ce que tu appelais, connard??… « Bling Bling <3 »? Pfff… »

Il raccroche et se lève pour se déshabiller. Une fois fait, il s’active à enlever mes vêtements. Il ne fallu pas plus de temps pour que tu rappliques.
Tu rentres dans l’appartement. Lui… Lui, il entre en moi. Moi je rentre dans une horrible douleur. Une souffrance qui me déchire les entrailles. Tu tombe par terre en nous voyant. Le mec est au-dessus de moi, il se tient sur ses avant-bras. Il m’assaillit de coups de hanches. A chaque coups, je me détruis un peu plus.
Dans la pièce, on peut distinguer mes hurlements. Hurlements qui lui supplie d’arrêter. Et ses gémissements. Dû au plaisir qu’il reçoit de mon corps meurtri. Toi tu ne bouge pas. Ton visage est choqué sur le mien, déformé d’une horrible grimace. Il remarque enfin ta présence et lève les yeux vers toi.

???: « JONGHYUN?? »

Tu décroche enfin tes yeux de moi pour le regarder.

???: « Putain Jong… Tu fais chier!! C’était le meilleur moment… pfff… attends… tu… tu pleure?? »

Tu me regardes à nouveau.

???:  « Aaaaah, je vois.. Tu veux essayer? »

Il me rattrape par les cheveux. Une fois à moitié levé, il me prend par le bras et me met à genoux sur le canapé. Dos à lui. A toi. Il te souris.

???:  « Viens, essaie, Jonghyun… »

JH: « NON! Enfin… c’est… »

???: « T’as première fois? C’est pas grave! Tu l’as perdra bien un jour: »

JH: « Non… NON!! Pas comme ça… Je voulais pas que ça se passe comme ça… ça ne devait pas arriver… »

Je t’entends pleurer. Et gémir aussi. Comme ci… comme ci qu’on t’arrachait le cœur… C’est juste horrible…
Le mec me lâche et souffle.

???: « Pfff… Tu m’fais quoi, là? Allez j’me casse, ça devient trop bizarre… »

Il part. Pris dans un excès de colère, tu prends une chaise et le frappe avec. Je me laisse tomber sur le côté. J’entends des cris, des objets se fracassaient. J’ai peur. J’ai beau te haïr, je ne veux pas qu’il te fasse du mal. Quel idiot je fais… J’ouvre doucement les yeux. Tu es assis a califourchon sur lui, dos à moi. Dans ta main, tu tiens un objet… Tu le lui écrase sur le visage pendant quelques minutes. Il y a beaucoup de sang sur tes mains, mais tu ne t’arrêtes pas. Une fois fini tu te lève. Tu marches, ta tête entre tes mains, en titubant et en pleurant, jusqu’à moi. Puis tu t’écrase juste devant moi.

JH: « Key… »

Je perds conscience. Juste avant de m’évanouir, j’aurais pu jurer t’entendre dire: « Key… Je suis tellement désolé… » et d’avoir senti tes lèvres, si douces, se poser sur les miennes.

[…]

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site