Chapitre 1


29-50-gifs-of-jongkey-1.gif



"Key... Je... Enfaîte... Je t'aime..."

Mon cœur s'arrête, comme ma respiration. Mon corps se fige.

Key: "Quoi?"

"Putain... Pourquoi tu me fais répéter? C'est embarrassant... Je t'aime!!!"

Key: « Tu... Tu m'aime? Mais... Tu es... »

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase. Tes lèvres viennent s'échouer sur les miennes dans un doux baiser.

"Key... Je... Je peux t'aimer?"

Mes mains se joignent a ma bouche. J'hoche la tête.

"Key... Tu peux... m'aimer?"

Tu es tellement calme dans tes paroles. Comment peux-tu être aussi calme? Tu m'ensorcèles complètement et tu le sais.
J'hoche de la tête.

"Key... as-tu peur de moi?"

Oui, j'ai peur. Je tremble et mes yeux commencent à se mouiller. Je sais que tu ne me feras pas de mal. Mais je sais aussi que s'il m'arrive quelque chose, tu ne feras rien pour m'aider. Car toi aussi, tu as peur.

Key: "Je... J'ai peur, mais... pas de toi..."

Je le savais. Ta peau est tellement douce. Tu me caresse la joue.

"Key, pour m'aimer, quelqu'un comme toi doit prendre des risques. Tu sais que je ne m'opposerais pas à eux, quoi qu'ils fassent..."

Key: "Mais... me ....me voir ê-être frappé, ça ne te fais rien?"

Mes larmes dévalent mes joues. Tu m'enlaces et me caresse le dos.

"Si. Ca me fait mal. Je le pourrais, je reviendrais en arrière et je ne ferais pas parti de cette bande... Je n'aurais pas laissé ces mecs te choisir comme souffre douleur..."

Je m'accroche à ton blouson. Ta voix m'envoûte, mais elle ne me dit que des atrocités... N'as-tu pas envie, si tu m'aime, de montrer que je t'appartiens?
Nous sommes devant chez moi. Tu ouvres la porte et tu nous glisse dans l'appartement. Je n'ai pas de parents. Tu me maintient contre toi. Tu m'embrasses. Tu forces le passage avec ta langue. Tu m'allonges sur le canapé et commences à passer ta main sous mon t-shirt. Je stoppe ton poignet.

Key: "NON!"

Je rougis.

"C'est ta première fois?"

Je rougis de plus belle.

"Tu n'as pas envie d'avoir ta première fois avec moi?"

Key: "SI!! Bien sur que si.. Mais... Pour moi, c'est quelque chose et...Je... Je veux vraiment le faire la première dans un endroit magique...et..."

"J'ai compris. Alors dormons juste ensemble."

Tu passes tes mains autour de mes hanches, me collant entièrement a toi, avec possessivité. Je colle mon front au tien. Tes yeux sont fermés. Et moi... moi je te regarde. Je t'admire... J'en profite avant de te détester, parce que une chose est sure: notre relation nous mènera droit dans un gouffre. On souffrira. On se dit que tous ira bien, mais c'est faux. On se tuera, et jamais on s'en releva. Entre nous, il n'y a aucune place pour le bonheur. Il n'y a que de la vengeance, de la cruauté, des mensonges, des masques, de la brutalité et du malheur...

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site