imaginary love (►couple au choix◄)

Ses mains descendent le long de mon corps déjà dévêtu. Sa langue danse toujours dans ma bouche. Ses mains atteignent mes fesses. Il entre des doigts dans mon intimité et commence a les bouger pour surpasser la douleur que j’éprouve. Ses lèvres descendent dans mon cou lorsque le plaisir m’envahit et que je jette ma tête en arrière. Il retire ses doigts et remonte ses mains jusqu’e dans ma nuque pour m’embrasser plus passionnément que jamais. Et doucement, il approche plus son bassin pour entrer en moi. Je le désir encore plus… je donne un coup de bassin pour le rassurer et lui faire comprendre. La douleur est infime.  Il pose ses mains sur mes cuisses pour les relever au niveau de ses hanches. Le plaisir est beaucoup plus intense. Ses coups de bassins sont de plus en plus secs et profond. Il atteint presque ma prostate. Chaque coup me donne plus envie de lui. Je le veux encore plus. Il atteint ma prostate. Le plaisir est théoriquement à son maximum… pourtant, j’en veux plus ! J’ai encore envie de lui ! Je pose mes mains sur ses fesses et l’accompagne dans ses mouvements pour qu’il m’atteigne encore plus. Le plaisir est insupportable. Il en hurle avant de s’effondrer au sol avec moi. Je suis essoufflé mon cœur bat vite et mon corps est luisant de transpiration. Ma jambe gauche est coincée sous son bassin et ma jambe droite est posée sur sa hanche. Il me prend la main et entrelace ses doigts aux miens, puis se glisse tout contre moi. je peux sentir les battement de son cœur ralentir et sa respiration  se réguler. Une foi calmés, il m’enlace et me serre fort, très fort contre lui. Son souffle caresse la base de ma nuque et ses épaules me protègent de tout ce qui se trouve autour de nous. Sans dégager ses bras, j’amène ma tête vers lui pour l’embrasser tendrement. Je laisse glisser mes mains tout en survolant chaque passerelle de son corps. Il frissonne lorsque mes mains passent  sur ses hanches. Je continus a déplacer mes mains. Je survole sa cuisse. A bout de bras, je remonte et atteint son sexe. Je me sens gêné et stoppe mon mouvement, mais il me prend la main et me fait tout de même survoler cette partie si sensible. Il la contourne, puis la passe dessus. Je me sens rougir et baisse la tête pour le cacher mais il le remarque et ricane discrètement. Il fait remonter ma main en survolant son torse puis la cale dans son cou et m’embrasse. Je sens contre mon bassin qu’il me désir de nouveau. Tout en m’embrassant, il pose ses mains sur mon postérieur et m’entraine dans une danse contre son sexe. Je le désir a mon tour de nouveau sous la sensation de son intimité contre la mienne. Il le remarque et me serre dans ses bras pour nous faire rouler et se retrouver sur moi. il me regarde. Ses douces lèvres se posent dans mon cou. Puis doucement, il passe sa langue sur mon corps pour se retrouver face a mon sexe qu’il prend en bouche malgré ma grande gêne. Il fait des vas et viens. Sa langue titille le bout de mon membre, mais sans avoir pu prévoir, je me vide en lui. Il arrête sa gâterie et me fixe sans ouvrir la bouche. il semble étonné de mon acte. Mais sans plus attendre, et me voyant mal a l’aise, il avale et se dirige vers moi, toujours situé au-dessus. Il caresse ma joue de sa main droite et me comble d’un doux baiser. Sa main passe délicatement dans mes cheveux emmêlés. Tout en me réembrassant, il entre en moi et commence des vas et viens délicats. Le plaisir s’intensifie a chaque seconde. Il accélère ses mouvements pour atteindre ma prostate. Ses mains, sous l’effet du plaisir, s’accroche dans mes cheveux et me les tirent.  Il hurle de plaisir. Je lui attrape les mains et lui enlevés de mes cheveux. Il les repose sur mes cuisses et les soulèvent. Je m’agrippe a ses hanches. Le plaisir est encore plus intense. J’en hurle avec lui. Mais il continue d’accélérer ses coups de bassins. Il en veut encore. J’agrippe son dos et le griffe pour supporter le plaisir qu’il me procure a chaque fois que nous sommes ensemble. je veux crier mais je m’en empêche. Encore. J’en veux encore moi aussi. Qu’il ne s’arrête pas… qu’il ne se laisse pas encore aller… qui sait… peut-être est-ce notre dernière foi… alors qu’il continue. Je veux de lui autant que possible. Il appui ses mains au sol. Ses coups de bassins n’en sont que plus prononcés. Il est éssouflé. Son visage transpire a grosse goûte. Il respire rapidement et se retient lui aussi d’hurler. Il se mord la levre inferieurs avant de s’approprié des miennes. Son baiser n’est ni doux, ni amoureux.  Il est sec et fort pour s’empêcher de crier. Mais il commence a gémir entre nos lèvres pour chaque coups de bassin. Son corps tremble de plus en plus, et ses bras se plient sous son poids. Ses gémissements sont de moins en moins atténués. Je donne un coup de bassin pour encore plus de sensation mais c’est insoutenable et nous hurlons. Mais nous n’hurlons pas seulement le plaisir que nous nous donnons.  Je sais que, comme moi, son cri représente la passion qu’il a envers moi. nous sommes passionnés l’un de l’autre et nous savons tout les deux que c’est cette passion et uniquement cette passion qui arrive a nous faire jouir tout les deux d’un plaisir si intense.

Il s’est arrêté. Son corps est trop faible pour se contenir plus longtemps. Il est avachit sur moi et respire bruyamment.  Ses bras passent doucement derrière ma tête et il me serre très fort. Les miens sont dans son dos. Je sens son souffle s’écraser contre ma nuque.

C’est terminé. Dans quelques heures, il aura repris le cours de sa vie. Il aura rejoint sa femme, ses gosses. Quel beau menteur il fait… sa double vie ne sera pas un mystère bien longtemps. Moi, je vais continuer à donner de la passion à qui en demandera, jusqu’à ce qu’il se fasse démasqué. Peut-être alors pourrons-nous enfin être ensemble.

Ou bien n’est-ce que le fruit de ma naïveté ? L’espoir que mon amour créé inconsciemment ?

J’ai peur que le suite des évènements ne puisse que me détruire…

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site