Chanho

Junho était entrain de regarder la télé avec Wooyoung. Il fut déconcentré quand il le vit entrer dans le salon avec seulement un jogging et pas de haut, laissant apparaître son torse parfait. Cet homme était Chansung, il l'aimait mais ne ne savait pas comment lui avouer, il avait trop peur de sa réaction. Il arrêtât de le regarder quand celui ci tournât son regard dans sa direction. Junho baissât les yeux et se mit à rougir.

PDV Chansung :

Pourquoi il a baissé le regard ? Et pourquoi il a rougit ? Est ce que c'est moi qui le fait rougir ? Non, sa ne doit pas être sa. Je n'avais jamais remarqué mais il est très mignon quand il rougit.

" Pousse toi Chan, tu vois pas que tu bouches le passage. "

Pardon Junsu, je ne voulais pas te barrer le passage. Bon, qu'est ce que je vais faire moi, je vais aller manger. Que vais je bien pouvoir manger ? Des bananes, je vais manger sa, elles sont où ? Oh non ! Il y a pas de bananes, où sont elles ?

" Où sont MES BANANES !! "

Fin PDV Chansung.

Chansung : Où sont MES BANANES !!

Tout le monde entendit hurler Chansung dans l’appartement. Junho se levât et allât le voir.

Junho : Il y en a plus.

Chansung : Comment sa se fait ?

Junho : Tu l'ais à manger hier.

Grand sourire.

Chansung : Ah.

Junho : Si tu veux, il y a encore une part de gâteau à la crème dans le frigo. C'est la mienne mais je te la laisse.

Il allât près du frigo et sortit la part de gâteau. Il posât l'assiette sur la table et fit un grand sourire.

Chansung : Heu ... merci.

Il se mit assis et commençât à manger. Junho restât avec lui, ils ne parlèrent pas. C'est Junho qui brisât le silence après quelques minutes de grand silence.

Junho : Il est bon ?

Chansung : Hm, tu loupes quelque chose. Tu veux goûter ?

Junho : Non, je vais te laisser le manger.

Chansung : Tiens goûte.

Il en mit dans sa cuillère et la donnât à Junho qui mangeât ce qui était dedans.

Chansung : Alors ?

Junho : J'aime le goût mais un gâteau fait de tes mains serait meilleur.

Chansung relevât la tête.

Chansung : Pardon ? Répète ce que tu viens de dire ?

Junho, gêné : Heu ...

Il se levât et partit dans sa chambre, Chansung était perdu. Il n'entendit pas Nichkhun entrait et s'asseoir.

Nichkhun : Sa va Chan ?

Chansung : Je peu te demander quelque chose ?

Nichkhun : Oui.

Chansung : Imagine que quelqu'un te dise cette phrase, "J'aime le goût mais un gâteau fait de tes mains serait meilleur." Tu comprends quoi ?

Nichkhun : Que tu lui plait. Qui ta dis ça ?

Chansung : Quelqu'un.

Wooyoung : C'est Junho qui lui a dit.

Chansung : Wooyoung ? Tu es la depuis quand ?

Wooyoung allât se mettre à côté de Nichkhun.

Wooyoung : Je me trompe pas, c'est bien lui qui ta dit ça et c'est pour ça qu'il est partit comme une furie dans sa chambre.

Chansung : Hm. Tu crois que je lui plait ?

Wooyoung : Oui. Tu n'as rien remarqué ? 

Chansung fit non de la tête.

Wooyoung : A chaque fois que tu es torse nu, il bave a moitié. Il te regarde tout le temps, tu es aveugle, c'est pas possible de rien voir !

Chansung : Qu'est ce que je dois faire ?

Nichkhun : Tout d'abord te demander si il te plait.

Chansung : Je le trouve mignon, voir sexy.

Nichkhun : Bien. Est ce que défois, quand il est en petite tenue ou qu'il fait une pose sexy, des idées pas très saines fleurissent dans ton esprit ?

Chansung : Sa m'est déjà arrivé, à la fin j'étais dans un sal état. Qu'est ce que sa veut dire ?

Nichkhun : Sa veut dire que ...

Wooyoung : Que tu l'aimes aussi. Alors tu lèves ton cul de cette chaise et tu vas le voir. Tu lui dis que lui aussi te plait et ensuite, vous concluez. Allez !

Nichkhun : Wooyoung ?! Tu n'es pas obligé de conclure tout de suite, sa peut attendre.

Wooyoung : Pourtant nous 2, on a conclut tout de suite.

Nichkhun : C'est pas pareil. Fais comme tu le sens Chan.

Chansung : Hm.

Il se levât, prit son courage à 2 mains et allât dans la chambre de son aîné. Il toquât mais ne reçut aucune réponse, il entrât quand même.

Chansung : Junho, c'est Chansung. Je peu entrer ?

Junho : Hm. Fais comme tu veu.

Chansung entrât, Junho se mit assis sur son lit.

Chansung : J'aimerais savoir ce que tu voulais dire avec ta phrase.

Junho : Tu n'as pas compris ? C'est pas grave, tu peu oublier.

Chansung : J'ai compris mais j'aimerais te l'entendre me le dire.

Il se mit assis à côté de Junho.

Chansung : Je t'écoute.

Junho : Heu ... je voulais dire que ... je t'aime.

Chansung sourit, son coeur se mit à battre plus vite. Il comprit, il aimait aussi Junho, il en était sur.

Chansung : Je t'aime aussi.

Il l'embrassât, le contact de leurs lèvres les fit avoir une vague de chaleur. Ils eurent tout les 2 des papillons dans le bas du ventre. Chansung allongeât Junho et se mit au dessus de lui. Chansung était excité et son amant aussi. Il retirât le t-shirt de Junho et lui léchât, mordit les bouts de chair. Il descendit plus bas, arrivant devant la bosse qui se trouvait sous le jean de Junho. Alors qu'il allait lui ouvrir le jean, Junho arrêtât tout.

Junho : Je suis pas encore prêt.

Chansung remontât pour se retrouver en face de Junho.

Chansung : Comme tu veu mais il va quand même falloir s'en occuper.

Il caressât l'entrejambe de Junho qui laissât échapper de sa bouche un petit gémissement.

Chansung : Je vais m'en occuper, rien de plus.

Il l'embrassât et descendit au niveau du pantalon. Il le retirât ainsi que le boxer, libérant le membre gorgé de plaisir de son petit ami. Il lui embrassât les cuisses, remontât jusqu'au membre. Il le léchât, mordit le bout et enfin fit des vas et viens. Junho gémissait, il adorait la gâterie que Chansung lui fessait.

Junho : Je vais ...

Il ne put finir sa phrase car il se délivrât dans la bouche de Chansung, qui avalât sans aucune difficulté.

Junho : Désolé.

Chansung : Ne le sois pas, je serais prêt à recommencer.

Il lui sourit et l'embrassât. Il s'allongeât à côté de Junho et lui caressât le torse.

Junho : Je t'aime.

Il se blottit dans les bras de Chansung et s'endormit quelques minutes plus tard.

Chansung : Moi aussi je t'aime.

Sauf qu'il avait un problème, le sien était encore dressé, du moins, il voulait être libéré. Il se retirât de l'étreinte de Junho, le couvrit pour pas qu'il prenne froid et sortit de la chambre. Il se dirigeât directement dans la salle de bain et s'enfermât à clef. Là, il ouvrit son pantalon, baissât son boxer, le laissant sortir.

Chansung : Il y a plus qu'une chose à faire.

Il prit son sexe entre ces doigts et commençât les vas et viens. Il se libérât dans sa main, il était essoufflé. Il se rhabillât, se nettoyât et allât rejoindre son désormais petit ami. Il se rallongeât à côté et le regardât.

Chansung : La prochaine fois, se sera toi mon ange.

Il l'embrassât, le prit dans ces bras, et s'endormit auprès de son ange.

 

Bye Appurupai :)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site